Précédent
Suivant

Institut de Biosciences et biotechnologies Aix-Marseille

« Produire des connaissances et développer des solutions vertes dans le domaine des énergies bas-carbone ou de la surveillance et de la protection de l’environnement »

Le BIAM est une Unité Mixte de Recherche multi-tutelles CEA-CNRS-Aix-Marseille Université (UMR 7265) et multi-sites, implanté sur deux sites géographiques stratégiques : le centre du CEA Cadarache à Saint-Paul-lez-Durance et la faculté des sciences de Luminy à Marseille.

Internationalement reconnu dans le domaine de la biologie environnementale, le BIAM rassemble les compétences de 150 collaborateurs issus de ses trois tutelles.

Son objectif est de faire progresser de nombreux champs de la connaissance et de développer des concepts biotechnologiques comme par exemple, dans le domaine de la dépollution des sols et des eaux contaminées (bioremédiation) ou celui de la production de molécules à haute valeur ajoutée comme les biocarburants de 3e génération.

Pour y parvenir, les 8 équipes  de l’Institut étudient les mécanismes de réponse et d’adaptation de nos modèles biologiques de prédilection que sont les bactéries, les microalgues et les plantes, face aux contraintes de leur environnement. Ces travaux s’appuient sur nos plateaux techniques et nos plateformes technologiques mais aussi sur des laboratoires dernier cri, livrés aux salariés en mars 2021.

David PIGNOL, Directeur du BIAM
Cyrille FORESTIER, Directeur adjoint du BIAM

Le BIAM en bref

  • 100 agents permanents issus des 3 tutelles et 50 CDD, étudiants et post-doctorants.
  • Nombreux projets en collaboration avec des industriels (Orano, Total, Biogema).
  • 27 projets en cours financés par l’ANR.
  • Le BIAM est membre de l’institut d’établissement d’AMU IM2B sur les domaines de la microbiologie, bioénergie et biotechnologie, visant à structurer la recherche au niveau de l’écosystème régional.  

Projet scientifique

Pour réaliser son projet scientifique, le BIAM a su progressivement constituer une équipe de chercheurs de haut niveau qui produit chaque année de nombreux articles dans les meilleures revues à comité de lecture. Chaque sujet de recherche abouti fait l’objet d’une étude stratégique de valorisation et chaque fois qu’il est possible, le projet de recherche monte en maturité technologique au travers de contrats de collaboration avec des partenaires économiques de premier plan comme ORANO, Roullier ou Biogemma.

Nos thèmes de recherche

L’essentiel de ces projets se concentrent sur deux thèmes :

  • la « bioconversion énergétique» c’est-à-dire la conversion d’une matière organique en molécules hautement énergétiques pouvant être utilisées par l’industrie comme complément alimentaire ou source de bioénergies ;
  • la « réponse et l’adaptation des organismes vivants aux contraintes environnementales » pour comprendre et exploiter ces mécanismes afin de développer des stratégies de dépollution des sols et des eaux contaminées. Plantes et bactéries peuvent ainsi être spécialisées à la conversion ou au stockage de polluants dans leur organisme. C’est le principe de la bio remédiation.

Les enjeux scientifiques du BIAM

Ces deux thèmes répondent à 4 enjeux majeurs inscrits au projet scientifique du BIAM :

  • Utiliser les atouts de la biodiversité microbienne pour le développement de la chimie verte, de l’assainissement et des biotechnologies ;
  • Surmonter les limites nutritionnelles des plantes et des algues grâce à des approches durables ;
  • Optimiser la photosynthèse pour la rendre plus robuste, efficace et durable ;
  • Comprendre et optimiser les mécanismes d’adaptation du métabolisme des microalgues, plantes et bactéries aux contraintes environnementales pour ouvrir la voie vers le développement de biotechnologies.

Les bâtiments du BIAM

7 équipes de l'institut travaillent au sein du bâtiment construit sur la Cité des Energies (à gauche), une équipe est installée sur le site de Luminy (à droite).