Précédent
Suivant

BIAM
Institut de Biosciences et biotechnologies Aix-Marseille

« Produire des connaissances et développer des solutions vertes dans le domaine des énergies bas-carbone ou de la surveillance et de la protection de l’environnement »

Le BIAM est une Unité Mixte de Recherche multi-tutelles CEA-CNRS-Aix-Marseille Université (UMR 7265) et multi-sites, implanté sur deux sites géographiques stratégiques : le centre du CEA Cadarache à Saint-Paul-lez-Durance et la faculté des sciences de Luminy à Marseille.

Internationalement reconnu dans le domaine de la biologie environnementale, le BIAM rassemble les compétences de 150 collaborateurs issus de ses trois tutelles.

Son objectif est de faire progresser de nombreux champs de la connaissance et de développer des concepts biotechnologiques comme par exemple, dans le domaine de la dépollution des sols et des eaux contaminées (bioremédiation) ou celui de la production de molécules à haute valeur ajoutée comme les biocarburants de 3e génération.

Pour y parvenir, les 8 équipes  de l’Institut étudient les mécanismes de réponse et d’adaptation de nos modèles biologiques de prédilection que sont les bactéries, les microalgues et les plantes, face aux contraintes de leur environnement. Ces travaux s’appuient sur nos plateaux techniques et nos plateformes technologiques mais aussi sur des laboratoires dernier cri, livrés aux salariés en mars 2021.

Le BIAM en bref

  • 100 agents permanents issus des 3 tutelles et 50 CDD, étudiants et post-doctorants.
  • Nombreux projets en collaboration avec des industriels (Orano, Total, Biogema).
  • 27 projets en cours financés par l’ANR.
  • Le BIAM est membre de l’institut d’établissement d’AMU IM2B sur les domaines de la microbiologie, bioénergie et biotechnologie, visant à structurer la recherche au niveau de l’écosystème régional.  

Projet scientifique

Pour réaliser son projet scientifique, le BIAM a su progressivement constituer une équipe de chercheurs de haut niveau qui produit chaque année de nombreux articles dans les meilleures revues à comité de lecture. Chaque sujet de recherche abouti fait l’objet d’une étude stratégique de valorisation et chaque fois qu’il est possible, le projet de recherche monte en maturité technologique au travers de contrats de collaboration avec des partenaires économiques de premier plan comme ORANO, Roullier ou Biogemma.

Nos thèmes de recherche

L’essentiel de ces projets se concentre sur deux thèmes :

  • la « bioconversion énergétique» c’est-à-dire la conversion d’une matière organique en molécules hautement énergétiques pouvant être utilisées par l’industrie comme complément alimentaire ou source de bioénergies ;
  • la « réponse et l’adaptation des organismes vivants aux contraintes environnementales » pour comprendre et exploiter ces mécanismes afin de développer des stratégies de dépollution des sols et des eaux contaminées. Plantes et bactéries peuvent ainsi être spécialisées à la conversion ou au stockage de polluants dans leur organisme. C’est le principe de la bio remédiation.

Les enjeux scientifiques du BIAM

Ces deux thèmes répondent à 4 enjeux majeurs inscrits au projet scientifique du BIAM :

  • Utiliser les atouts de la biodiversité microbienne pour le développement de la chimie verte, de l’assainissement et des biotechnologies ;
  • Surmonter les limites nutritionnelles des plantes et des algues grâce à des approches durables ;
  • Optimiser la photosynthèse pour la rendre plus robuste, efficace et durable ;
  • Comprendre et optimiser les mécanismes d’adaptation du métabolisme des microalgues, plantes et bactéries aux contraintes environnementales pour ouvrir la voie vers le développement de biotechnologies.

Un bâtiment neuf sur la Cité des Énergies,
un étage rénové sur le campus de Luminy

Pour réunir les équipes qui étaient jusque-là disséminées dans 6 bâtiments, un nouvel écrin pour la R&D en biologie a vu le jour à Cadarache. A l’extérieur de la clôture du CEA, dans la zone de la Cité des Énergies, s’élève le nouveau bâtiment du BIAM, Institut de Biosciences et biotechnologies d’Aix-Marseille.

Livré début 2021, son implantation stratégique au voisinage immédiat du CEA Cadarache et du projet ITER, rassemble dans un même périmètre les acteurs majeurs du domaine des énergies bas-carbone puisqu’elle rapproche le BIAM et ses 3 tutelles CEA, CNRS et AMU, de la plate-forme régionale de transfert technologique CEA Tech Région Sud avec l’ensemble des acteurs économiques de la future zone partenariale semi-ouverte « En’Durance Énergies ».

C’est avec cette volonté de valoriser certains résultats de la recherche fondamentale, grâce à la création de la Cité des Énergies, que la construction du nouveau bâtiment du BIAM, équipé des dernières technologies, a pu être financée par le Contrat de Plan État-Région (CPER) 2014-2020 et le Fond Européen de Développement Régional (FEDER).

Plus de 7 500 m² accueillent désormais près de 150 chercheurs, ingénieurs, techniciens et personnels administratifs, s’ouvrant encore plus aux collaborations internationales avec des partenaires académiques et/ou industriels.

Au rez-de-chaussée, l’entrée principale dévoile une zone d’accueil de près de 400 m² destinée notamment à la communication et à l’organisation de rencontres industrielles, colloques ou congrès.

Composé de deux grands ensembles, ce bâtiment présente une première aile dédiée à la recherche fondamentale, nommée BR pour bâtiment de recherche. La deuxième aile, le BRD pour bâtiment de recherche et développement, est structurée autour de différentes plateformes instrumentales et technologiques avec un large choix d’équipements de pointe indispensables à la montée en maturité technologique des projets de R&D. 170 m² de laboratoires et 130 m² de bureau sont aussi consacrés aux partenaires industriels qui souhaitent évaluer et améliorer leur procédé de valorisation industrielle. C’est la zone de projet « Preuve de concept ». Dans cette zone, seront accompagnés les sujets de recherche prometteurs développés, par ou avec le BIAM, et pouvant s’inscrire dans une collaboration industrielle. 

A proximité de la zone « Preuve de concept », des surfaces de bureau sont mises à disposition des salariés qui souhaitent essaimer, et ce avant de se lancer pleinement dans une démarche d’incubation, puis dans l’aventure entrepreneuriale. C’est dans ce cadre que 2 chercheurs du BIAM ont déjà créé leurs startups, aujourd’hui hébergés au sein de la pépinière d’entreprises de Pertuis.

Au cœur du campus de Luminy, 1000 m² rénovés pour l’équipe LGBP

Situés à environ 80 km de la Cité des Énergies en plein cœur du Massif des Calanques de Marseille, 1000 m² de laboratoires sont dédiés à l’équipe Luminy Génétique et Biophysique des Plantes du BIAM (LGBP). En effet, depuis 2010 Aix-Marseille Université (AMU) qui héberge notre équipe, a entrepris d’importants travaux de rénovation de différents ouvrages dans le cadre de l’opération Plan Campus.  La phase de grands travaux de modernisation de trois bâtiments s’est achevée début 2021 permettant aux 19 membres de notre équipe de s’installer en mars 2021 au sein de l’avant-dernier étage du bâtiment principal de l’université, doublant ainsi la superficie d’occupation de ses laboratoires sur ce site. Ces importantes superficies ouvrent ainsi les capacités d’accueil de l’Institut à de nouvelles équipes de recherche de niveau international.