31ème édition de la Fête de la Science « Changement climatique, atténuation et adaptation »

Date : 06-10-2022
Lieu : Du 6 au 8 octobre 2022 / Village des Sciences de Manosque
Entité concernée : BIAM

Le BIAM plante le décor cette année en installant un grand îlot végétal au cœur du Village des Sciences de Manosque !

Objectif : dévoiler les fabuleux mécanismes d’adaptation des plantes face au changement climatique et les perspectives envisagées par les chercheurs pour les aider à atténuer ses effets.

 

 

PROGRAMME

Atelier 1 : Des rayons solaires aux biocarburants en passant par la cosmétique et la nutrition !

Pourquoi est-il primordial d’étudier les organismes photosynthétiques ? Parce que leurs immenses capacités à stocker le carbone du CO2 atmosphérique leur permet aussi de produire des molécules de haute valeur pour nous !

Dans cet atelier vous découvrirez pourquoi et comment les chercheurs étudient les organismes photosynthétiques pour mieux comprendre leurs biomécanismes et s’en inspirer. Au sein de notre atelier, vous pourrez observer des plantes respirer, vous constaterez qu’elles sont capables de fixer le carbone du CO2 et vous procèderez même à l’extraction de la chlorophylle produite par les plantes pour mettre en évidence leurs facultés à transformer d’énergie du soleil et nous permettre ainsi de produire notamment des biocarburants et bien d’autres molécules d’importance !

 

 

Atelier 2 : Étudier la nature pour l’aider à s’adapter au changement climatique

Au BIAM, les scientifiques veulent comprendre comment les plantes et les algues fixent le CO2 atmosphérique (dioxyde de carbone), responsable du changement climatique. Pour cela ils étudient la photosynthèse qui utilise l’énergie du soleil pour transformer le CO2 en sucres, une source d’énergie et de nourriture pour les plantes. La plante sécrète par ses racines une partie de ces sucres et stocke naturellement le carbone dans le sol1. Ce processus a pour effet d’attirer des microorganismes du sol comme des bactéries ou des champignons (microbiote) qui s’installent sur les racines des plantes et utilisent cet apport en carbone pour se développer2. En échange, le microbiote met à disposition des plantes des nutriments essentiels et les aide à s’acclimater plus rapidement au  stress comme exemple celui de la sècheresse.

Le but de nos recherches vise à proposer des solutions respectueuses de l’environnement aider l’agriculture et les systèmes forestiers à s’adapter à l’intensification du changement climatique tout en stockant du carbone atmosphérique dans le sol. Un rapport gagnant/gagnant pour les grands enjeux à venir !

Les jeudi 06 et vendredi 07 seront réservés aux scolaires, tandis que le samedi 08 octobre sera dédié au grand public.

Pour en savoir plus : https://www.fetedelascience.fr/provence-alpes-cote-d-azur

 

Partagez cette information sur les réseaux sociaux !